Le fief de la Grange de Villeconin (1449-1653)

Chronique du vieux Marcoussy__________________________________________---_ Octobre 2011

Extrait du terrier de l'amiral de Graville aujourd'hui disparu.

JP. Dagnot

C. Julien

 

 

Cette chronique est le second volet de l'histoire de Villeconin. Le but recherché est de connaître les propriétaires du fief de la Grange de Villeconin ainsi que les suzerains de cette petite seigneurie. L'image ci-dessus représente probablement la vue des bâtiments du fief de la Grange de Villeconin à la fin du XVe siècle . Au premier plan le château transformé en ferme, derrière un moulin à vent, l'ensemble sur les hauteurs de Villeconin.

 

 

La Granche de Villeconin aux Graville

 

Plan de la ferme au XVIIIe siècle.

 

Jehan I de Graville

La guerre de Cent Ans se termine. La région est ravagée, y compris à Villeconin, comme le montreront deux actes, l'un relatif à la Grange ( bail à vie de 1492 ci-dessous), l'autre à la seigneurie de Villeconin). Bien que possédant deux tours, ce n'est pas une place forte et la "résidence d'été de Montagu avant la construction du château de Marcoussis" n'a pas résisté aux évènements, c'est probablement à cette époque que le manoir du fief de la Grange a été démoli. Continuons l'analyse des documents sur la région. En 1449, un vidimus d'une lettre fait le point sur la terre et seigneurie de la Granche de Villeconin:
- Jehan de Graville vendit à Jehan de Mazis, escuier, bailly et cappitaine Destampes et de Dourdan, la propriétté des droits et devoirs qu'il luy estoit tenu de faire à cause des terres et seigneuries de la Granche de Villeconin.
-
Après le ré
sumé, la copie de la transaction: fut présent noble & puissant seigneur Monseigneur Jehan de Graville, chevalier, seigneur de Montagu, de Marcoussis & de Boissy soubz Saint Yon, lequel de sa bonne volonté, confesse avoir composé avec noble homme Jehan de Mazis, de lhostel terres & seigneuries & appartenances de la Granche de Villeconin, Blanche Fouasse et Marchais, en la chatellenie de Dourdan et de toutes les autres terres et seigneuries appartenant à ladite Granche de Villeconin, échues à Jehan de Mazis et qui sont tenus en fief de Jehan de Graville à cause de sa terre & seigneurie de Boissy sous Saint Yon et fut faite ladite transaction pour le prix de 50 escus d'or.

 

 

Revenons à Marie-Marguerite de Montagu, morte sans enfants en 1415, à l'âge de 20 ans. Sa succession revenant à ses sťurs, il y eut un conflit familial et le mari David de Brimeu vendit les biens de sa femme. Pijart, bien averti par cette histoire nous dit qu'un traité est passé «  de Jean de Graville avec Jean de Mazis, sieur de Bailly, capitaine d'Estampes pour les droits et devoirs des terres et seigneuries de la Granche de Villeconnin et Blanchifouasse par devant Oudinet Félix, tabellion à Estampes en 1449, est inscrit dans un certain livre folio 241. Le moine continue, la terre de Villeconin fut vendue audit de Mazis pour le prix et somme de 500 escus dor par ledit Brimeu à cause qu'elle estoit produit des deniers de la dotte de ladite dame Marie Marguerite, morte sans enfant, qui luy devoit appartenir conformément à son contrat de mariage come y ayant droit à cause de Jacqueline de la Grange sa mère et son héritière (c'est Jehan de Graville qui parle) . Nous voyons sans ambiguïté que les deux documents concordent, et que, la Grange de Villeconin constitue une partie de la dot de Marie, et vient de sa mère. Notons également que la seigneurie de la Grange de Villeconin relève de Boissy-sous-Saint-Yon, qui par la suite deviendra la baronie de Saint-Yon.

Jehan II de Graville

Poursuivons par des actes trouvés sur les environs, en 1460, un bail à rente du moulin neuf de Souzy est conclu, Pierre Javros et Jehan, son fils, meusniers et charpentiers demeurant à Souzy, lesquels confessent avoir prins à rente à noble et puissant seigneur Monseigneur Jehan de Graville, a toujours sans rapel, ung moulin a blé que ledit seigneur disoit à luy appartenir, ledit moulin neuf assis à Souzy avec les jardins, prés, aunoy, rivière, contenant 12 arpens... aboutissant au pré de la Granche de Villeconin. Et fut faict ledit bail pour la somme de 30 sols parisis de rente. L'environnement montre à l'évidence qu'il s'agit d'un moulin à eau.

L'année suivante Pierre Javrault, demeurant à Souzy, prend à ferme pour neuf années à Pierre Hemery, escuier, lostel, cour, colombier, jardin, ... assis audit lieu de Val Salmon pour la somme de 36 sols parisis ung muy de bled .

En 1476, nous retournons à la propriété de la seigneurie de la Grange de Villeconin. Une lettre d'accord est faite suite au décès de Jehan de Mazis; ses enfants Jehan, Artur & Loys composent avec Jehan de Graville. L'acte: Fut présent Jehan le Houx, au nom et comme procureur de noble et puissant seigneur Monseigneur Jehan de Graville pour faire et accorder que Jehan Artur et Loys héritiers de feu Jehan de Mazis leur père et se faisant fort de Jehanne de Broullart jadis leur mère, lesquelles parties affirment en vérité que pour raison et cause de la seigneurie de la Granche de Villeconin, se fust mains procès devant les gens du Grand Conseil entre ledit Jehan de Graville et feu Jehan de Mazis... disoient qu'en faisant le traité de mariage dentre feu messire David de Brimeu et damoiselle marie de Montagu fille de feu messire Jehan de Montagu... ledit fit don à icelle de grande somme de deniers pour être convertit en héritage au prouffit dicelle et à ses hoirs, et en cas qu'elle iroit de vie à trépas sans hoirs, lesdits héritages qui seroient acquis devoient retourner audit messire Jehan de Montagu et à sa lignée... a comporté la terre et seigneurie de la Granche de Villeconin delaquelle le feu Jehan de Mazis s'est porté seigneur et héritier. La conclusion n'est pas évidente. Pijart est plus affirmatif : Jehan de Graville rentre dans la terre de la Grange de Villeconin, à cause qu'elle estoit provenue des deniers de la dite dame Marie-Marguerite morte sans enfants, qui luy devoit appartenir conformément au contrat de mariage comme y ayant droit à cause de Jacqueline de Montagu sa mère et son héritière. Nous verrons qu'il a raison. Notons qu'en 1476, un Jehan Le Houx est déjà au service des seigneurs de Marcoussis.

Loys de Graville

En 1477, un traité est faict entre haute et puissante dame Marie de Montauban, dame de Graville et comme procuresse de haut et puissant Monseigneur de Graville et se faisant fort de Loys de Graville son fils, d'une part, et Jehan Dauverton d'autre part, lesquels ont eschangé la dite dame deux muids de bled de rente qu'elle avoit chacun an sur la Granche de Villeconin, en contre eschange ledit escuyer délaisse à ladite dame un hostel à Bruyères les Scellées ....

Le jour de Noël 1489, le terrier de l'amiral de Graville (disparu), nous apprend que les droits de haute justice, moyenne et basse, mairie, clergé, geolage, voyrie, sur tous les hommes et hôtes de Villeconin et de Souzy, sont affermés à Jehan le Gauchain le jeune, pour deulx ans commencés ce jour de Noël moyennant 72 sous parisis par chacun an.

Début 1492, par devant Gilles Godin et Fleurent Luillier, notaires au chastelet de Paris, fut présent révérend père en dieu Monseigneur Jehan d'Espinay, évesque de Mirepoix, cousin de Monseigneur l'admiral, d'une part, et Jehan le Coult, laboureur demeurant audit lieu de Villecongnyn, d'autre part, iceluy evesque baille pour 29 années et 29 despouilles, la ferme et mestairie de Villecongnyn, comprenant:
- premièrement lhostel nommé la Grange de Villeconin, le tout clos à murs et à fossés contenant trois quartiers de terre, tenant d'une part au sentier tendant de Villeconin au Mesnil et d'autre part et d'un bout aux friches dudit hostel et d'autre bout aux vignes,
- item les terres appartenant audit hostel la première pièce contenant 68 arpens et un quartier séant sur le sentier tendant de la grange de Villeconin à Saint Yon tenant au sentier...
- la seconde pièce contenant 9 arpens séant devant la porte dudit hostel...
- item une pièce de bois contenant 38 arpens, antiennement nommé le bois de la Grange...
auquel mondit se
igneur tient tout droit de haulte justice moyenne et basse, ... Suit ensuite un état des censitaire du fief de Villeconin:
- Pierre Gobaye escuyer un fié contenant 50 arpens de bois...
- Jehan Daverton tient un fié cest assavoir un arpen... deux arpens tenant à Jehan Desmazis

Tous lequels cens se montent à 12 livre
s 13 sols parisis... avec la vigne, dépendant de la recepte de Marcoussis, le bail fait moyennant six muyds de bled froment, ung pourceau gras et 12 sols parisis.

En 1500, un extrait du compte rendu par Thomas Marie, receveur des revenus des terres et seigneuries de Chastres, Boissy-sous-saint-Yon, Eglis, appartenant à Messire Louis de Graville mentionne... Recette de Villeconin:
-Les cens et rentes de Villeconin montent annuellement à la somme de 13 livres 13 sols 7 deniers
- le bail de la mairie, clergé rouage et voieries 60 sols parisis,
- revenus de la Grange de Villeconin montant à 4 muids de blé, 2 muids d'avoine.

Loys de Graville décède en 1515. Nous pouvons relever dans le partage de la succession, le fief de la Granche de Villeconin donne un rendement de 123 livres et représente 4.570 livres.

La ferme de la Grange n'apparaîtra plus dans les biens des seigneurs de Marcoussis. Seuls resteront des droits.

 

 

 

Les droits du fief de la Grange de Villeconin

En 1545, le partage des biens de Jehanne de Graville entre ses neveux représente plus de 100 feuillets, Villeconin n'apparaît pas une seule fois. On doit attendre 1574, année en laquelle François de Balsac rend aveu de ses biens. Cette fois il est fait  mention de Villeconin. Devant Guillaume Belleseur, clerc, tabellion juré audit baillage et chatellenie de Marcoussis, fut présent Messire François de Balsac, chevalier,...seigneur d'Entragues,..., Boissy soubz Saint Yon,...advoue tenir à une seule foy et hommage du roy, à cause de son Chastelet de Paris, la ville terre chastellenie et seigneurie de Saint Yon, ... manoir où y a ung chasteau qui est de longtemps en ruyne ... et sont tenus dicelle seigneurie:
- le fief de Moret et Villelouvette, ...
- le fief de Guillerville
(proche Souzy)...
- ung fief que tient Charles de Mazis, appelé le Marchais, ...
- ung fief assis en la paroisse de Villeconin appelé le Buisson que tiennent les enffans myneurs de feu Françoys de Hauvy qui se consiste en ung manoir granche estable & 60 arpens de terre audit Villeconin.
- la terre et seigneurie de Boissy et Egly ...
On peut affirmer que le fief de la Grange de Villeconin n'apparaît pas.

 

 

Le fief de la Grange aux Savary

Les informations sont inexistantes jusqu'en 1597. Curieusement, il ne s'agit ni d'un aveu ni d'un bail mais de l'inhumation de Jehan de Neuville, seigneur de Chantelou, en l'église du monastère dudit Chantelou. Il y est représenté à genoux avec sa femme et on peut lire: ci-gist messire Jehan de Neufville seigneur de Chantelou, ... Villarceau et la Grange de Villeconin, maistre dhostel du roy quy trépassa le 22 décembre 1597, le 70 de son âge...

 

 

Ce fait va déclencher la classique souffrance des biens qui sont hérités par des mineurs. Le mois suivant: Christophe Auguste de Thou agit comme père et administrateur de Augustin Auguste aagé de 3 ans, et Anne de Thou aagée de 12 ans, enfants mineurs de luy et de feue Anne de Neufville, et Jehan Boschard comme tuteur de Jehan Boschard aagé de 10 ans, et Marie aagée de 7 ans, enfants mineurs de luy et de feu Madeleine de Neuville, lesquels se sont rendus devant la principale porte de la maison seigneuriale de Saint Yon pour le fief de la Grange de Villeconin comme héritiers de Jehan de Neufville leur aieul en son vivant seigneur de Chantelou ... du fief terre et seigneurie de la Granche de Villeconin, ont demandé si le sieur de Saint Yon estoit en son lieu seigneurial... seroit comparu Nicolas Drouet garde chasse de la seigneurie de Saint Yon... On peut en déduire que les biens sont à cette époque en indivis et échus aux quatre petits enfants de Jehan de Neufville.

En 1619, une sommation est faite par Jeanne de Gaignon, comme tutrice des enfants de François de Balsac seigneurs d'Entragues et des fiefs mouvant de la baronnie de Saint Yon. Le sergent royal se rend à la ferme de la Granche de Villeconin et obtient du fermier de prévenir le propriétaire. L'année suivante, la réponse est donnée: François Savary, chevalier, seigneur de Bures, ..., Chantelou, au nom d'Anne de Thou sa femme, donataire d'Augustin de Thou, son frère, par acte passé à Rome, s'est transporté devant la principale porte du chasteau de Marcoussis, après avoir demandé les sieurs et dame de Marcoussis, s'est présenté dame Jehanne de Gaignon, ... le reste décrit un serment classique.

En 1631, Anne de Thou sur sa fin de vie donne par testament ses biens à son fils Cosme de Savary, le document ne mentionne aucun détail. Deux mois après, César de Balsac seigneur de Marcoussis et en partie des fiefs relevant de la baronnie de Saint Yon, qui a hérité de la seigneurie de Marcoussis fait une sommation aux Savary dont il ne connait pas le prénom! pour les fiefs de Fresnes Villarceau et la Grange de Villeconin... Et la quinzaine suivante le notaire de Chastres se rend au lieu seigneurial de Saint-Yon, pour porter l'hommage qu'il est tenu de faire à cause du fief de la Grange de Villeconin relevant en plein fief dudit Saint Yon; Laurent Cabud, concierge audit Saint Yon a répondu qu'il ne sait où est à présent le seigneur baron de saint Yon,... Il se rend également à Marcoussis: Jacques Vacher, procureur de Cosme Savary, premier maistre de la garde robe de Monseigneur frère unique du roy, s'est transporté devant la porte du chasteau de Marcoussis pour présenter l'hommage du fief de Fresne à Brétigny.

Il faut attendre 1648 pour trouver dans l'aveu rendu par Léon de Balsac ... davantage déclare ledit seigneur qu'en faisant par ses prédécesseurs partage avec leurs cohéritiers, mesme ledit seigneur de Gié avec ladite dame Marie de Balsac, dame de Bassompierre à laquelle appartient la terre et seigneurie de Boissy, Eglis et Saint Yon, il est demeuré en partage audit seigneur advouant, les fiefs mouvant dudit Saint Yon, à savoir:
- le fief terre et seigneurie du Marais...
- le fief de la Grange de Villeconin, co
nsistant en une grande ferme terre prés boys qui appartient au seigneur de Chantelou, depuis au sieur de Bresnes à cause de sa femme, et de présent à Messire Cosme Savary. Cette fois la seigneurie de la Grange est clairement incluse dans les fiefs relevant de la baronnie de Saint-Yon.

On peut résumer que depuis 1492, année du bail de 29 ans de la ferme de Granche de Villeconin, jusqu'à 1648, ce bien n'appartient plus aux seigneurs de Marcoussis, et qu'il ne leur reste que les droits attachés à ce fief.

Terminons ce récit par la vente en 1653, par Cosme Savary à Nicolas Collin, de la ferme de la Grange de Villeconin. Le lendemain, Léon de Balsac, seigneur en partie de la baronnie de Saint Yon, pour la mouvance de certains fiefs, confesse avoir reçu de Nicolas Collin, escuyer, secrétaire et controlleur général de l'extraordinaire des guerres la somme de 2.300 lt , en droits de quint, à cause de la vente faite par Cosme Savary du fief terre et seigneurie de la Grange sur Villeconin...

À suivre ....

 

Ces sujets peuvent être reproduits " GRATUITEMENT" avec mention des auteurs et autorisation écrite